Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

Pas-de-Calais Habitat « Pas de qualité de service pour nos locataires si les liaisons réseaux entre sites ne sont pas fiables »

Pas-de-Calais Habitat est le 3ème Office Public de l’Habitat de France, c’est aussi et surtout près de 40 000 logements, plus de 100 000 personnes vivant dans ces logements, une présence sur 205 communes du département et plus de 870 collaborateurs. Une organisation qui s’appuie sur un Système d’Information adapté, avec une cinquantaine de sites interconnectés, un siège social raccordé au Très Haut Débit par fibre optique, et surtout une exigence très forte en termes de disponibilité des services. 3 questions à Laurent Savage, Directeur des Systèmes d’Information de Pas-de-Calais Habitat.

Quelles sont les missions de Pas-de-Calais Habitat et les besoins qui en découlent ?

Nos principales missions sont :

  • d’attribuer des logements sous plafond de ressource,
  • de réhabiliter le patrimoine ancien,
  • de construire et aménager pour répondre à l’urgence sociale (rôle de l’opérateur urbain),
  • d’apporter des services à la population.

Pour assurer ces missions sur le département, nous avons adopté une organisation décentralisée composée de 5 directions territoriales, de 3 agences, de 3 pôles d’exploitation et de 39 points-Service. 500 collaborateurs, rattachés à ces point-Services, travaillent au contact de nos clients-locataires.
Un de nos principaux engagements : la disponibilité. Nos collaborateurs assurent une présence de proximité pour pouvoir répondre aux besoins et demandes de nos clients-locataires. Et si nos collaborateurs sont disponibles, notre système d’information doit l’être aussi, impérativement.

Quelle place tient votre système d’information dans votre organisation ?

Aujourd’hui, un de nos points forts est l’accueil réservé aux locataires (proximité et disponibilité) par nos collaborateurs, des responsables de points service aux conseillers clientèle, du personnel d’entretien aux gardiens.
Entre la gestion de la relation Client (centre d’appels), la gestion locative, l’extranet locataire, la comptabilité, les relations fournisseurs, la résolution des réclamations techniques, la connectivité et la disponibilité des liaisons entre les différents sites sont des exigences. Nous ne pouvons pas assumer nos engagements de qualité de services pour nos locataires si les liaisons réseaux entre sites ne sont pas fiables. Sans compter que la traçabilité des échanges, le suivi des dossiers et des requêtes sont des impératifs.
Une organisation décentralisée donc, que nous maitrisons grâce à un système d’information adapté. Tous nos sites sont interconnectés grâce à un réseau privé virtuel MPLS, avec une centralisation sur le siège à Arras raccordé à la fibre optique.

Pour le déploiement de votre nouveau réseau privé d’interconnections de sites, quelles étaient vos exigences en tant que DSI ?

C’est toujours très difficile de ne pas avoir d’interruption de service lors du déploiement. De plus, c’est extrêmement chronophage de devoir gérer et coordonner les différents intervenants. Avec Adista, nous n’avons eu à subir aucune interruption et ils se sont chargés de coordonner les intervenants externes. J’ai particulièrement apprécié l’esprit de service et l’envie d’aboutir des collaborateurs Adista, un esprit qui va au-delà d’un engagement de résultat. C’est un plus qui me conforte dans notre choix d’opérateur.

Aucun commentaire.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.