Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

ADISTA ET LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE BOURGES MENENT UNE REFLEXION AUTOUR D’UN DATACENTER DE PROXIMITÉ

Les centres de données sont aujourd’hui au cœur de l’économie numérique, et d’une nouvelle économie de services. Si l’informatique dans le nuage est une réalité désormais utilisée au quotidien, les dirigeants d’entreprises expriment des préoccupations bien compréhensibles, tenant à la proximité, à la confidentialité, aux services correspondant réellement à leur stratégie. Adista, Opérateur National de Services Hébergés, et la Communauté d’Agglomération Bourges Plus invitent les entreprises et les collectivités à une réunion de réflexion  autour d’un projet de Datacenter de Proximité à Bourges. 

Un Datacenter de Proximité à Bourges
Le Datacenter proposerait des services Innovants au cœur d’infrastructures Très Haut Débit. Il serait ouvert à tous les besoins d’hébergement informatique, à tous les projets de développement économique sur le territoire de la région et au-delà. Connectivité, capacité de transit IP, expérience historique d’Adista sur le sujet, ce Datacenter serait promis au succès. Il répondrait aux préoccupations des dirigeants d’entreprise en matière de système d’information : localisation et traitement des données en France, accompagnement de proximité, disponibilité continue, connectivité et transport sécurisé des données, etc.

Succès du ‘Cloud’ et Datacenters de Proximité
Le succès des Datacenters de Proximité est lié à de nombreux facteurs, et notamment à cette montée inexorable de l’externalisation de la production des services informatiques. Parmi les motivations exprimées  par les dirigeants, la réduction des coûts d’infrastructure apparait comme le bénéfice le plus logique de la mutualisation de la production dans des centres de données. 32% des entreprises évoquent également la pénurie de compétences informatiques comme une des raisons de basculer vers le ‘Cloud’ ou les services hébergés comme le définit Adista. Pour toutes ces raisons, la part du Cloud dans le marché informatique français atteindra la quasi moitié en 2020 (Etude Microsoft fin 2012). Cette transformation du modèle de consommation de l’IT implique des infrastructures sécurisées, avec une très bonne connectivité IP. Et si ces infrastructures pouvaient se situer à proximité… dans des Datacenters de Proximité… Cercle vertueux ! Adista l’a bien compris et compte déjà 5 Datacenters de Proximité en France, ainsi qu’une douzaine d’espace de colocations. Le Datacenter de Bourges viendrait donc compléter ce réseau.

Pourquoi la régionalisation des Datacenters ?
En 2013, les Datacenters étaient encore majoritairement situés en région parisienne, mais les réseaux très haut débit d’initiative publique ont changé la donne. Cette dynamique d’aménagement numérique du territoire a contribué au développement et à l’apparition d’une économie de fournisseurs de service, basée sur les Datacenters et l’exploitation des réseaux THD. La particularité d’Adista est de penser que sans la fibre, le ‘cloud’ n’a pas de sens. C’est pourquoi Adista est aujourd’hui, le premier opérateur privé présent sur les RIP, avec une exploitation de plus de 70 RIP. Accompagner l’essor des réseaux THD d’initiative publique, dynamiser l’économie locale en proposant des infrastructures de qualité aux entreprises utilisatrices et au secteur du numérique, et rester ouverts à tous les acteurs du marché : une réflexion menée aujourd’hui conjointement par Adista et la Communauté d’Agglomération Bourges Plus.

Un Datacenter de Proximité Ouvert
Cette notion de Datacenter de Proximité, Datacenter mutualisé, Datacenter ouvert, a beaucoup de sens dans les régions. L’économie numérique génère en France près du quart de la croissance. Les habitudes des consommateurs imposent aux fournisseurs une vision online de leurs services, une disponibilité permanente. La présence d’un Datacenter de Proximité est un formidable booster pour une économie locale. Avec un projet innovant, une startup ou une entreprise plus ancienne va trouver une solution locale pour donner à son produit les meilleures conditions techniques à son projet, avec la capacité à évoluer en fonction de sa réussite. Mieux encore, c’est une réponse aux besoins de tout l’écosystème local des éditeurs, qui sont confrontés à un défi, la migration de leurs applicatifs dans une vision SaaS. Avec toutes les contraintes de disponibilité permanente et la difficulté de transition vers un nouveau business model. La présence d’un Datacenter local leur permet de répondre à ce défi, sans réaliser de lourds investissements dans leur propre infrastructure.

Une réunion d’information
Une matinée d’information aura lieu le 24 mars à Bourges, elle permettra de présenter les bénéfices économiques de cette initiative. Si vous souhaitez y participer, n’hésitez pas à vous inscrire par ce formulaire.

Les commentaires sont fermés.