Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

“Très Haut Débit pour tous d’ici 2022” – Lancement d’une formation liée aux nouveaux métiers

Lancé au printemps 2013 par le gouvernement, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022, principalement grâce au déploiement de la fibre optique. L’Université de Lorraine, l’Ecole d’Architecture de Nancy, la Préfecture de Lorraine et la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) lancent un premier cycle de conférences, 4 au total sur l’année universitaire 2014-15, afin d’appréhender l’ensemble des aspects et questionnements liés à ce Plan (quels sont les besoins en personnel et main-d’œuvre qualifiée ? En compétences nouvelles ?, etc.). A termes, l’objectif est la création d’une filière de formation continue et qualifiante sur les métiers de la fibre optique.

L’impact de l’objectif “THD pour tous”

Si le Plan France Très Haut Débit va évidemment impacter l’économie des territoires, l’activité des entreprises, favoriser l’hyper compétitivité des organisations, etc., il impacte également le secteur de l’enseignement et de la formation qui doit d’ores et déjà s’adapter et anticiper les besoins en main-d’œuvre supérieure qualifiée. C’est dans ce contexte que la FIRIP et l’Université de Lorraine lancent une initiative qui vise à développer une filière de formation continue et qualifiante sur les métiers de la fibre optique et des nouveaux services très haut débit dans les territoires.

Un cycle de conférences en amont

Ouvertes à tous les étudiants, de tous niveaux et tous cycles de formations, aux enseignants et formateurs, aux chargés de missions, etc. ces conférences permettront d’appréhender les enjeux de l’économie numérique, de la société numérique, de ses impacts sur la société, sur les entreprises, etc. 4 grandes thématiques qui seront abordées : enjeux et dimensions politiques, enjeux sur l’Entreprise et l’Industrie, enjeux sociétaux, enjeux sur l’Enseignement et la Formation.

La première conférence « Les enjeux du développement des territoires intelligents, à l’heure de la mondialisation numérique », aura lieu le 1er avril 2015 de 18h30 à 20h à l’Ecole des Mines de Nancy sur le campus Artem. Inscriptions à cette adresse : cmichel@adista.fr

Cette conférence sera présentée par Mme Gabrielle Gauthey*, directrice des investissements et du développement local de la Caisse des dépôts et consignation. Mme Gauthey a été membre du Collège de l’Autorité des Régulation des Communications Electronique et des Postes et vice-présidente Publics Affairs et Gouvernement d’Alcatel-Lucent. La conférence sera suivie d’une table ronde animée par Pierre-Miche Attali de l’IDATE.

Objectif : une filière du numérique

La FIRIP fait partie du Comité stratégique de filière du numérique. Ce Comité s’est engagé autour d’un « contrat de filière » lors de sa réunion du 3 juillet 2013 en présence des Ministres Arnaud MONTEBOURG et Fleur PELLERIN. Une des principales mesures est de « Développer l’alternance dans la filière et la formation aux métiers du très haut débit », avec l’objectif de répondre au besoin en personnel qualifié et opérationnel lié au déploiement de la fibre optique, évalué à 15 000 personnes dans les cinq ans à venir. Parmi les profils attendus : chef de projet, ingénieur déploiement conception déploiement réseau Très Haut Débit, techniciens monteurs de fibre optique sur supports communs, bureaux d’études aux spécificités des études de réseaux Fibre Optique.

Cette démarche commune a pour objectif d’accompagner l’aménagement numérique de nos villes, du concept de Smart City, d’accompagner la croissance économique de notre pays, et sur chaque territoire d’accélérer de manière experte le développement des entreprises françaises dans une stratégie économique et sociale d’emplois non délocalisables et durables par la sécurisation des parcours professionnels, en phase avec l’évolution des nouvelles technologies, de la réglementation et du marché.” Jean-Christophe Nguyen van Sang, Délégué Général de la FIRIP.

 

*Biographie de Gabrielle GAUTHEY
Caisse des Dépôts, Directrice des investissements et du développement local
Ancien membre du Collège de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), elle était, jusqu’en janvier 2015, Vice-présidente en charge du secteur public et défense et gouvernemental pour le groupe Alcatel-Lucent.
En 2000, Gabrielle Gauthey est Directrice des Nouvelles technologies d’information et de communication à la Caisse des Dépôts et Consignations, où elle est responsable du programme « développement numérique des territoires» par mandat de l’État (Comité Interministériel d'Aménagement du Territoire – CIADT).
De 1998 à juillet 2000, Gabrielle Gauthey est Directrice Générale Adjointe de la Sofirad, et Directrice Générale de « Le SAT », le premier bouquet de radio et télévision français par satellite en Afrique.
De 1995 à 1997, elle est conseiller technique, chargée des technologies d’information et de télécommunications du Ministre des Postes, des télécommunications et de l’espace.
Gabrielle Gauthey a débuté sa carrière chez France Télécom, est entrée chez DATAR en 1992 en tant que Directrice du département des investissements étrangers en France où elle a créé le réseau« Invest in France » devenu l’AFI (Agence Française des Investissements internationaux).
Ancienne élève de l’École Polytechnique et diplômée Télécom ParisTech, ingénieur général des Mines, elle est titulaire d’un DEA en analyse économique.
Elle est par ailleurs Membre de l’Académie des Technologies, Vice-présidente de la FIEEC en charge des STIC (Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication) et membre du conseil d’administration de DCNS.

Les commentaires sont fermés.