Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

Le numérique : un secteur économique qui recrute.

Le numérique est actuellement en pleine expansion et ses besoins en terme de recrutement sont criants.

Selon les chiffres publiés par le Syntec numérique* en novembre 2016, le numérique regrouperait 427 000 salariés en France. Le secteur est créateur d’emplois depuis 6 ans et le premier semestre 2016 confirme cette accélération (+ de 40 000 cadres et 14 000 emplois nets en 2015). Et les volumes devraient être plus importants en 2017 selon le Syntec numérique qui observe de fortes intentions de recrutement chez ses adhérents pour 2017.

Le numérique attire beaucoup de jeunes ; 25% ont moins de 30 ans (versus 20.6%  sur l’ensemble de l’économie). Cependant, la classe d’âge des collaborateurs expérimentés et des seniors augmente chaque année. En effet, pour la première fois, en 2013, la tranche des 30-34 ans a dépassé celle des 25-30 ans. Cela s’explique aussi par le faible turn-over dans le secteur et aussi par le fait que les collaborateurs dans le secteur numérique sont 93,9% a avoir signé un CDI (contre 69,8% ailleurs).

Si plus de la moitié des postes sont basés en Ile-de-France, la part de croissance dans les autres régions ne cesse de progresser. L’attractivité des territoires, la recherche d’une meilleure qualité de vie et l’intérêt des entreprises innovantes et dynamiques qui y sont installées sont les raisons pour lesquelles beaucoup font ce choix de rester ou de revenir dans leur région d’origine.

Les compétences techniques sont évidemment au cœur du métier mais les soft kills sont  de plus en plus importantes en terme de recrutement. Les candidats sont désormais  recrutés non seulement pour leur savoir-faire mais aussi pour leur personnalité et leurs qualités humaines et relationnelles.

Adista en est la preuve avec un développement de son effectif qui lui a valu une récompense, le Prix Michael Page, lors de la dernière cérémonie du Deloitte Technology Fast 50, le 15 novembre dernier à Nancy.

L’entreprise qui compte aujourd’hui  près de 400 collaborateurs a doublé son effectif  en créant plus de 203 emplois en 3 ans. Ce recrutement est favorisé par la réussite et la bonne santé financière de la société, reconnue sur le marché par les investisseurs.

Sa stratégie ? Proposer aux entreprises un point d’entrée unique pour tous leurs besoins informatiques, télécoms , Cloud et digital.

Le recrutement chez Adista concerne donc ces quatre métiers, ce qui est très rare chez les ESN (entreprises de services du numérique).

Des dizaines de recrutements sont encore à venir dans les mois prochains et Adista souhaite attirer des talents créatifs et inventifs, dotés d’un fort esprit d’équipe qui souhaiteraient intégrer un environnement de travail très collaboratif au cœur d’un écosystème novateur où la bienveillance et l’humain sont essentiels.

Vous vous reconnaissez dans cette description ? Contactez-nous.

 

 

 *syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies 

Les commentaires sont fermés.