Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

[Etude 2018] SMART CITIES : partage d’expérience autour des projets dejà menés

C’est plus de la moitié des collectivités françaises* qui s’est engagée ou qui a entamé une réflexion pour devenir ce qu’on appelle aujourd’hui un “territoire intelligent” ou “Smart City”. Mais concrètement, qu’est-ce que cela implique ? Un territoire intelligent agit en faveur de la qualité de vie des citoyens à l’aide de technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets connectés et des services associés. Un territoire intelligent s’engage aussi bien sûr en faveur du développement durable et économique. Les champs d’action sont vastes et touchent à l’essence même de l’organisation de nos territoires : moderniser l’éclairage publique, les réseaux très haut débit, la mobilité, le stationnement ;  investir dans la sécurité, la numérisation et la dématérialisation des service publiques, le traitement des déchets, ou encore repenser le pilotage énergétique des bâtiments.

Un territoire intelligent agit en faveur de la qualité de vie des citoyens à l’aide de technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets connectés et des services associés.

Si le sujet est bien actuel et déjà bien ancré dans les réflexions ou projets des collectivités françaises, il n’en est pas moins complexe notamment en matière de traitement des données. C’est d’autant plus vrai avec l’entrée en vigueur ce mois-ci du nouveau RGPD**. Quand utiliser de l’IoT et dans quel but ? Comment valoriser les données déjà existantes avant d’instrumenter plus encore ? Comment traiter et sécuriser des millions de données, sans porter atteinte aux informations personnelles des citoyens ? Beaucoup de questions aux contours parfois flous et au recul insuffisant. C’est dans ce contexte que le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a commandé une étude. Celle-ci vient d’être publiée.

L’étude s’intéresse aux différents retours d’expériences des projets mis en place en vue de faire émerger des bonnes pratiques.

Cette étude apporte un éclairage sur les projets menés par les collectivités françaises en matière d’IoT, dans le cadre du développement des “Smart City”. Quelles technologies ont été déployées, dans quels buts, quel est l’état d’avancement des projets, quelles ont été les stratégies retenues, etc. ? L’étude s’intéresse aux différents retours d’expériences des projets mis en place en vue de faire émerger des bonnes pratiques. Le rapport complet est disponible sur ce lien.

L’étude sera présentée lors du colloque TRIP Avicca les 29 et 30 mai 2018.

*Enquête « Territoires intelligents » menée par « La Gazette » et la Caisse des dépôts, 2017

**Le Règlement Général sur la Protection des données s’applique à toutes les organisations qui collectent ou traitent des données à caractère personnel sur des personnes qui se trouvent sur le territoire de l’Union, qu’ils soient résidents de l’Union Européenne ou pas. Cela inclut les organisations européennes mais aussi internationales si elles rentrent dans ce critère dit de territorialité.

Les commentaires sont fermés.