TRANSITION NUMÉRIQUE - INNOVATION - COMPÉTITIVITÉ

Télétravail : quelques règles de survie dans cette situation exceptionnelle

Actualité sanitaire oblige, nous sommes très nombreux à être passés en situation de télétravail … pour quelques semaines certainement.

Nos habitudes sont bouleversées. Plus de déplacements, plus d’accès à notre bureau, à nos salles de réunion, plus de machine à café pour échanger, plus de collègues à voir entre deux portes, plus de repas de midi dans la salle de pause ou au resto du coin.

Certes, nous avons déjà pu expérimenter le télétravail, mais pour une journée, voire deux dans la semaine peut-être. Les avantages sont appréciés par tous :  temps de sommeil rallongé, plus d’embouteillages, pas de promiscuité dans les transports en commun, moins de stress et moins de fatigue, plus de qualité de vie.

Mais rester isolé plusieurs semaines de ses collègues, de son manager, de son environnement professionnel et de ses atouts, c’est très différent.

Pendant ces longues semaines, nous vous proposerons un autre regard sur ce nouveau mode de travail, pour que cette période se passe le mieux possible en terme de moral, et pour que votre activité se poursuive dans les meilleures conditions, avec quelques bons conseils.

Se ménager un espace de travail

Il est essentiel de conserver autant que possible  une coupure physique entre l’espace de travail et l’espace de vie. C’est d’autant plus important si vous n’êtes pas seul.e chez vous. Installez-vous un coin « bureau » avec, à portée de main, tout ce dont vous avez besoin pour travailler (chargeur du PC, casque, cahier de prise de notes, etc..).

Si votre famille est présente, faites-en sorte que l’on respecte votre « bulle » pendant les périodes de travail, même si ce n’est pas évident pour les jeunes enfants de comprendre que papa ou maman est là, mais pas toujours disponible.

Si c’est nécessaire, par exemple si vous êtes deux à télétravailler dans votre maison, définissez ensemble la meilleure installation pour que chacun soit performant. Passez un peu de temps à réaliser cet aménagement, et c’est parti, vous êtes opérationnel !

Se préparer comme tous les jours

Les sportifs parlent de rites jalonnant leur journée.

Ces rites, nous les connaissons aussi quand nous nous préparons avant notre journée de travail. Une bonne méthode consiste à conserver ces rites, avec un peu de souplesse quand même. Habillez-vous correctement, surtout que certains managers aiment demander que les caméras soient allumées … !

Soyez cools, mais restez présentables. Si l’habit fait le moine, il fait aussi l’AdiStar. Après tout, si les hommes ne se rasaient plus par exemple, à quoi ressembleraient-ils au bout d’une semaine ?

Conserver son rythme

Rythmez votre journée ! Démarrez à la même heure que quand vous veniez au bureau. Respectez aussi votre rituel de « mise en route », en préparant un thé ou un café pendant que le PC s’allume par exemple.

Ménagez-vous des temps de pause, c’est important aussi, surtout qu’en télétravail vous passez souvent un temps très productif sur vos dossiers. Aérez-vous si c’est possible, soufflez deux ou trois fois par jour. Fixez-vous aussi un horaire de fin de journée, comme si vous étiez au bureau.

Bien s’organiser : la clé pour un télétravail efficace

Après un point avec votre manager et votre équipe, les objectifs sont définis. Il s’agit de ne pas perdre le cap (ni le rythme) et d’avancer sur les projets qui ne nécessitent pas de réunions physiques. Ménagez-vous des périodes d’échanges, de travail collaboratif en alternance avec des moments où vous devez être plus concentré.e.

Si le télétravail permet une certaine flexibilité, il nécessite d’être rigoureux et concentré pour ne pas se disperser et pouvoir réaliser les tâches qui sont attendues de vous. Pour optimiser sa période de télétravail, il faut aussi savoir être autonome et, le cas échéant, savoir vers qui se tourner et à qui demander de l’aide si besoin.

Gardez le contact avec vos collègues

Prenez des nouvelles de vos collègues et de leurs missions !
Le télétravail peut être solitaire et cet isolement est l’un de ses plus gros inconvénients. Le fait de ne pas voir en face les personnes avec qui l’on travaille et communique virtuellement peut être difficile à vivre. Les outils comme Teams ou Skype vous permettent d’échanger par chat, par appel téléphonique ou, mieux encore, par visio-conférence.

Ouvrez votre caméra pour échanger avec vos collègues, la communication passe beaucoup par le non-verbal et un sourire peut changer le ressenti d’un message ! Et si vous avez du linge qui sèche derrière vous ou simplement pas très envie que l’on voit votre intérieur, Teams permet de flouter l’arrière-plan et de se concentrer sur votre visage.

 

Managez votre équipe à distance tout en étant disponible

Parce que manager à distance une équipe en télétravail peut s’avérer plus complexe, le manager doit mettre en place des techniques pour faciliter sa tâche. En effet, la distance peut être un frein à la communication et le manager doit permettre à son équipe en télétravail de savoir quand il est disponible pour échanger avec eux. Il décidera par exemple, de mettre en place des moments d’échanges avec toute l’équipe pour discuter, échanger sur les problèmes rencontrés ou les interrogations sur les dossiers en cours. Des points individuels peuvent également être programmés pour des échanges plus personnalisés et que chacun se sente impliqué.

 

Soyez très vigilant.e sur le sujet de la cybersécurité

L’ENISA (l’agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information) a déjà constaté une augmentation des attaques de phishing liées au Coronavirus. L’agence recommande, dans la mesure du possible, que les travailleurs essaient de ne pas mélanger travail et loisirs sur le même appareil et soient particulièrement prudents avec tout courriel faisant référence au Coronavirus. Vous l’aurez compris, les cyber menaces sont d’autant plus prégnantes en cette période. Les cybers criminels profitent de la peur et de la confusion qui peuvent régner pour tenter de pirater les données des entreprises pour les monnayer.

Donc, plus que jamais, méfiez-vous des mails qui vous demandent de renouveler vos mots de passe, des messages contenant des pièces jointes, même s’ils semblent provenir de personnes connues. Vérifier par téléphone la validité de ces mails qui peuvent vous sembler suspects.

 

Ne franchissez pas la ligne entre vie privée et vie professionnelle

Enfin, il faut savoir dissocier vie privée et vie professionnelle. Cela signifie savoir s’arrêter de travailler au bon moment, prendre des pauses et se mettre à travailler au bon moment également en restant concentré sur ses missions. En télétravail, il est plus difficile que d’habitude de couper à la fin de la journée. Lire un mail après le dîner quand toute la famille regarde un film, répondre au chat d’un collègue, relire un texte ou un dossier qui doit être envoyé le lendemain. Ceci porte un nom, c’est le télétravail gris. Et il peut s’infiltrer insidieusement dans la sphère privée, il est important de savoir couper, pour mieux reprendre !

Voilà ce premier mail se termine. Il a été réalisé en mode télétravail, promis !

Au bout de quelques jours, l’éloignement peut parfois peser. Le télétravail, ce n’est pas un congé. C’est une complexité parfois. Nous avons la chance de bénéficier d’outils et de solutions nous permettant d’échanger, de converser, de confronter nos travaux avec l’avis des autres.

Pensez à les utiliser pour garder ce lien indispensable avec vos collègues. Et surtout, prenez soin de vous !

 

Les commentaires sont fermés.