Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

FIRIP : Une rencontre dédiée aux opérateurs de proximité

La FIRIP organise le 27 mars 2014, à 10H, à Paris dans les locaux de la société NERIM, une première rencontre ouverte à tous les opérateurs de proximité. Ce rendez-vous est essentiel vis-à-vis de l’enjeu stratégique que constitue l’évolution à venir des règles régissant l’activité d’opérateur de proximité, compte tenu de l’urgence pour eux de s’associer pour porter plus efficacement leurs points de vue. La FIRIP souhaite donc présenter la nouvelle commission Opérateurs de Proximité, échanger avec tous les acteurs de terrain et leur proposer de s’associer à cette démarche.

La FIRIP et ses enjeux

La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) rassemble plus de 100 entreprises représentant l’ensemble des métiers impliqués dans la conception, le déploiement, l’exploitation de ces réseaux (bureaux d’étude, génie civilistes, intégrateurs, opérateurs d’opérateurs et opérateurs de services). Le caractère stratégique des RIP et leur efficacité pour la dynamisation des territoires ont été mis en évidence par l’étude 2013 de la Caisse des Dépôts. La dynamique du très haut débit apparaît comme un levier très efficace dans la création d’un écosystème du numérique à l’échelle locale.

La place des opérateurs de proximité dans cet écosystème

Les opérateurs de proximité (ou locaux) sont les derniers maillons de cette chaîne qui caractérise la création et l’exploitation des RIP. Ils apportent un service de haut niveau, parfaitement en phase avec les demandes de leurs clients (entreprises, collectivités ou grand public), et se développent au bénéfice de la concurrence et de la qualité de l’offre de services télécoms. Mais cette dynamique reste fragile… Les inflexions de la régulation exercée par l’ARCEP vont inévitablement induire des évolutions rapides et structurantes dans les mois à venir. Et la montée en puissance du plan France Très Haut Débit (couverture exhaustive du territoire en Très Haut Débit d’ici 2022) peut engendrer les mêmes conséquences.

Les interrogations stratégiques

Plusieurs points précis ont déjà été mis en évidence. La première interrogation stratégique concerne l’accès pour les opérateurs de proximité à une offre de gros de type FTTH Pro. Comment un opérateur de proximité peut-il proposer une offre FTTH Pro dans les zones très denses ou conventionnées (ex-zones AMII), tout comme Orange et SFR ? Autre réflexion indispensable au maintien de l’activité des opérateurs de proximité, la clarification et la pérennisation des relations avec les opérateurs de RIP, souvent délégataires de la collectivité.

De nombreux points, spécifiques à l’activité des opérateurs de proximité, méritent d’être portés devant les autorités de tutelle ou de régulation. Très souvent de petite taille, surtout en comparaison avec les deux ou trois opérateurs majeurs du secteur, répartis sur tout le territoire et éloignés des centres de décision nationaux, les opérateurs de proximité souffrent d’un déficit d’écoute et de prise en compte de leurs besoins.
La commission Opérateurs de Proximité, qui s’est formée au sein de la FIRIP, répond justement à ce besoin et à cette ambition : porter le message des Opérateurs de Proximité auprès de tous les acteurs publics impliqués dans le déploiement du Très Haut Débit (ARCEP, Mission THD, élus et fédérations de collectivités…).

Cette réunion se déroulera en présence de M. Etienne Dugas, président de la FIRIP et sera animée par Mme Agnès Huet, Présidente de Comptoir des Signaux et de la Commission Réglementation de la FIRIP et par Mr Pascal Caumont, Directeur Technique de Adista et Président de la Commission des Opérateurs de Proximité de la FIRIP.

Les commentaires sont fermés.