Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

Observatoire 2016 : La filière RIP est extrêmement dynamique et génératrice d’emplois

Outil d’analyse incontournable des enjeux et de l’impact des Réseaux d’Initiative Publique en France, cet observatoire annuel, initié par la FIRIP et enrichi par la Caisse des dépôts, est devenu l’indicateur national de référence.

Pourquoi un observatoire ?
En 2004, la loi sur la confiance dans l’économie numérique a permis aux collectivités territoriales de s’impliquer dans l’aménagement numérique de leur territoire. Ce que celles-ci ont fait en engageant des projets de Réseaux de communication électronique d’Initiative Publique (RIP). Ces projets ont donné naissance à une véritable filière d’entreprises, une filière dynamique, impliquée, qu’il s’agisse du déploiement, de l’exploitation ou encore de la commercialisation de ces réseaux. Afin de cerner le poids économique de cette filière, la FIRIP a lancé un Observatoire depuis 2013.

Un savoir-faire français aux multiples enjeux
Les principaux enseignements de cette 4ème édition de l’Observatoire confirment, s’il en était besoin, l’importance considérable des réseaux THD pour l’attractivité et la compétitivité des territoires. Il confirme également la vitalité et le dynamisme d’une filière qui est devenue le creuset d’un vrai savoir-faire à la française, avec des perspectives de croissance et d’emploi très importantes, ce qui, dans le contexte actuel, est à souligner. Le déploiement de la fibre optique dans les territoires n’est (surtout) pas qu’un enjeu technologique. Selon l’observatoire, le taux de chômage est plus faible dans les territoires desservis par la fibre optique. Ces infrastructures numériques sont porteuses d’activités non délocalisables (travaux, génie civil, installation et maintenance d’infrastructures…), et contribuent au développement des entreprises et à l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages.

Les résultats de l’Observatoire en 7 axes
7 enseignements principaux sont à retenir de cette 4eme édition

  • Un très fort dynamisme du secteur au niveau de l’emploi et du chiffre d’affaires
  • L’activité liée au secteur des RIP est majoritairement française
  • La filière arrive à une certaine maturité tout en accueillant toujours de nouveaux entrants
  • La contribution des RIP dans la lutte contre la fracture numérique est forte
  • Les RIP encouragent l’innovation et stimulent la concurrence au profit des utilisateurs finaux
  • Les RIP sont des accélérateurs pour la création d’entreprises et permettent de réduire le taux de chômage sur les zones concernées.
  • Les perspectives de croissance et d’emploi sont encore très importantes

Pour consulter le rapport complet de l’Observatoire 2016, suivez ce lien.

Développement des compétences : un projet de contrat de filière
A l’occasion de la présentation des résultats de l’observatoire, la FIRIP a exposé le projet de contrat de filière 2016-2020 pour encore plus d’emplois. La FIRIP propose au Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique la mise en place d’un contrat de filière. Ce contrat qui formalise les engagements respectifs des partenaires (État et entreprises) devrait permettre aux acteurs de la filière d’agir avec plus de visibilité et de confiance, pour accélérer leurs plans en termes de créations d’emplois et de développement des compétences. « Les RIP créent des emplois français. Si le secteur commence à se structurer, les besoins en formation restent importants dans nos entreprises, c’est pourquoi nous souhaitons créer un contrat de filière avec l’Etat. Cela permettrait de limiter les contraintes dans ce secteur dont le potentiel, actuel et à venir, vient d’être démontré » explique Etienne Dugas, Président de la FIRIP.

L’engagement de la Caisse des Dépôts
Mobilisée dès 2001 à la demande de l’Etat, la Caisse des Dépôts apporte dans le domaine des télécommunications et du numérique une expertise neutre en matière d’ingénierie et de financement aux collectivités, et des fonds propres aux délégataires de service public. La Caisse des Dépôts accompagne ainsi les collectivités dans leurs réflexions stratégiques et également dans l’élaboration des modèles économiques et des montages juridiques des projets. Elle promeut un modèle de réseaux neutres ouverts et mutualisés.  A ce jour la Caisse des Dépôts, a ainsi permis le déploiement de plus de 20.600 km de fibre optique. Ce sont plus de 1 million de clients (toutes technologies confondues) qui sont desservis par un Réseau d’Initiative Publique soutenu par la Caisse des Dépôts.

Source www.caissedesdepots.fr

Les commentaires sont fermés.