Transition digitale – Innovation – Mobilité - Compétitivité

Adista dévoile sa vision de l’évolution des réseaux d’interconnexion des établissements de santé

Hébergeur agréé de données de santé et opérateur de télécoms, Adista a développé une présence forte dans le monde de la santé par sa capacité à bâtir des réseaux privés d’interconnexion intégrant toutes les technologies du marché.
La participation d’Adista à la 6ème édition du Congrès National de la SSI Santé s’est inscrite autour du sujet de la connectivité des établissements de santé, et de leurs réseaux privés d’interconnexion face à de nouveaux enjeux. L’opérateur national de services hébergés a présenté sa vision de l’évolution rapide des réseaux MPLS vers des architectures hybrides et software defined.

 

Vers des architectures adaptées aux nouvelles contraintes du secteur sanitaire

Au contexte traditionnel vécu par les entreprises – mise en œuvre de cloud privé, usages ‘cloud’, besoin accru de réponses sécuritaires, gestion de la performance par application voire utilisateur – le monde hospitalier ajoute ses propres contraintes.

Le sujet du partage et de l’échange d’informations est ainsi inscrit au sein de Hop’EN qui prend le relais du programme Hôpital Numérique lancé en 2011.  Aux impératifs de la gestion des identités, de la fiabilité et de la disponibilité des données s’ajoutent le sujet de l’échange d’informations, avec des flux sécurisés nécessitant des réseaux d’interconnexion adaptés aux enjeux techniques et financiers.

Le MPLS a permis de répondre pendant près de 20 ans aux besoins des établissements de santé, mais souffre de limites de plus en plus gênantes.

Cette évolution des réseaux doit aussi répondre au contexte de regroupement des établissements hospitaliers, à la diffusion de données de santé entre chaque établissement, avec la nécessité de disponibilité continue du SI.

Pour Pascal Caumont, CTO et cofondateur Adista, la technologie MPLS a permis de répondre pendant près de 20 ans aux besoins des établissements de santé, mais souffre de limites de plus en plus gênantes.

Complexité des équipements, difficulté financière face aux enjeux de bande passante, visibilité limitée des applications et flux transportés… A ces contraintes s’ajoutent les nécessités imposées par l’interconnexion croissante avec des établissements médico-sociaux, la montée des Groupements de Coopération Sanitaire, le développement de la télémédecine, ou la coopération multi disciplinaire.

 

La vision d’Adista : “rendre le réseau intelligent”

L’approche proposée par Adista consiste à rendre le réseau ‘intelligent’ en associant les modèles d’architecture réseau SDN (Software Defined Network) et NFV ( Network Function Virtualization).

Intitulée So Flex, cette vision du VPN est intégralement managée, gérée à distance, flexible, dynamique. Elle dispose de mécanismes intelligents au bénéfice de la performance des applications et de leur sécurité. Et avec le mécanisme Software Defined Security, elle permet de déployer aisément des services nouveaux de sécurité.

So Flex peut interconnecter plusieurs établissements en associant des accès télécoms complémentaires, comme un premier lien à fort engagement de service mais à bande passante contrôlée, avec un second lien à bande passante élevée mais avec un engagement de service moindre. Cette hybridation des réseaux permet de répondre budgétairement et techniquement aux besoins croissants en bande passante. Avec des technologies comme la 4G ou le satellite, elle améliore la tolérance à la panne.

 

Adista Santé, accélérateur de confiance en santé numérique
Pour en savoir plus sur So Flex : https://www.adista.fr/sd-wan/
Le SD-WAN pour les établissements de santé : https://sante.adista.fr/
Contact : Noëlle Therin ntherin@adista.fr

Les commentaires sont fermés.